Culture-Paranormal

Culture- Paranormal. Recherche et investigation au niveau du paranormal. Parce que nous sommes tous en quête de vérité !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le triangle des bermudes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
H²o
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Le triangle des bermudes   Dim 27 Juil - 1:08

Le Triangle des Bermudes

La mer est apparue il y a environ 4,5 milliards d’années. Elle a été le berceau de la vie et l’élément qui a permit l’apparition et le développement de toute vie sur Terre. Pourtant, l’océan est la dernière région inexplorée du globe. Nous ne commençons à percevoir les phénomènes physiques qui se produisent au fond des mers que depuis quelques décennies.
Le mystère du triangle des Bermudes fait justement partie de ces phénomènes naturels. Depuis des siècles, ce triangle maudit est le théâtre d’accidents qui se produisent régulièrement et continuent encore aujourd’hui. C’est grâce au progrès technologique que nous pouvons avancer des hypothèses fiables sur ces mystérieuses disparitions d’avions et de navires.


Disparitions au cours du 20ème siècle

Au cours du 20ème siècle, on a enregistré près de 100 disparitions à l’intérieur du triangle des Bermudes qui est délimité par la péninsule de Floride, Puerto Rico et l’archipel des Bermudes.
Il faut signaler que des accidents se produisent également dans les zones avoisinantes.



Deux disparitions permettent d’aboutir à une solution scientifique.



En 1961, l’Albatross, un voilier école, sombra subitement au large de la Floride emportant avec lui 6 des 19 membres d’équipage. D’après les survivants, le voilier a été pris dans une tempête d’une incroyable violence. En soi, ce phénomène n’a rien d’extraordinaire.



Mais, ce qui l’est plus, c’est que le temps était beau ce jour là. Le voilier avançait sur une mer calme quand subitement un coup de vent violent le renversa.
Cela dura quelques minutes puis la mer redevint calme et lisse. Les marins ont surnommé ce phénomène imprévisible « le grain blanc ».


Le mystère du grain blanc

Le mystère du grain blanc est sur le point d’être résolu suite au crash d’un avion en 1975. Ce jour là, une rafale descendante se produisit juste au moment où l’avion survolait l’aéroport. Elle entraîna une violente turbulence atmosphérique. Quelques secondes plus tard, l’avion s’écrasait.



On appelle ce vent violent « rafale descendante ». C’est en fait une véritable avalanche d’air qui tombe d’un coup d’un nuage.Le vent qui peut être supérieur à 300 km/h souffle avec une violence destructrice. Le phénomène ne dure jamais plus de quelques minutes et ressemble beaucoup au grain blanc décrit par les marins. L’étude a abouti sur la preuve que ce phénomène se produit aussi en mer.



Sous l’effet du soleil, l’énergie thermique des eaux s’élève dans l’atmosphère et entraîne la formation de cumulo nimbus au-dessus de l’archipel des Bermudes et jusque dans le golf du Mexique.
Les plus gros de ces cumulo nimbus emmagasinent une vaste énergie thermique provenant de la mer.



On sait aujourd’hui que ce sont ces cumulo nimbus qui provoquent les rafales descendantes.





Décembre 1945 : Cinq avions de la US Navy disparaissent



Un événement fondateur donne au mythe sa dimension internationale : la disparition de cinq bombardiers de l’US Navy, quelques mois après la fin de la seconde guerre mondiale. Alors que le contact radio est rompu avec les cinq appareils, un hydravion bimoteur part leur porter secours. lui non plus ne reviendra pas. Là encore toutes les interprétations sont possibles mais restent encore actuellement invérifiables. Quelles sont alors les hypothèses les plus probables ?



Ouragans et tempêtes expliquent une bonne partie de ces disparitions sans compter que l’influence du Gulf Stream est assez forte pour emporter un navire loin de sa route ou disperser les débris d’une épave. Le climat dans cette zone est à l’origine de nombreux phénomènes naturels redoutables et fulgurants pouvant expliquer un certains nombre de disparitions. On pense surtout à des trombes d’eau ou encore au phénomène atmosphérique que les marins appellent « grain blanc » consistant en une descente brutale d’air et une dégradation subite des conditions. De même la piraterie ainsi que les trafics en tout genre qui sévissent dans cette zone peuvent également contribuer à un certain nombre de disparitions.



Une autre explication tout aussi rigoureuse serait liée à ce qu’on pourrait appeler des flatulences océaniques, c’est à dire à des remontées de méthanes des profondeurs océaniques qui seraient plus fréquentes dans le périmètre du Triangle. Selon Alan Judd, géologue marin à l’Université de Sunderland, en Angleterre, cité par le magazine New scientist (3), « n’importe quel bateau qui se trouverait à cet endroit, tomberait directement au fond comme dans une cage d’ascenseur » du fait de la diminution de la densité de l’eau. De même ce gaz inflammable pourrait, en entrant en contact avec le moteur d’un avion, le faire exploser.



Les témoignages les plus extrêmes vont jusqu’à faire état d’une forme de « nuage lenticulaire » qui se transformerait en tunnel avec des flashes de lumière en dégageant une forme d’énergie électromagnétique avec une distorsion de l’espace temps... On peut rester perplexe, mais allons un peu plus loin dans l’exploitation des données dont nous disposons concernant la zone.


Un accident qui dévoile la vérité


Si les rafales descendantes peuvent faire chavirer n’importe quel navire, même les plus gros, elles ne peuvent pas provoquer une explosion.
Curieusement, c’est un accident sur une station de forage pétrolière qui permit d’établir une hypothèse assez fiable.



Lors d’un forage, une explosion eut lieu et un incendie ravagea la station. On se rendit compte que d’importantes quantités de méthane échappées du sous-sol marin étaient remontées à la surface pour s’enflammer.
Tout ce gaz qui remonte en bouillonnant peut sans problème renverser une plate forme pétrolière.




HYPOTHESE:


Les enquêteurs avancent comme explications la météo (tempêtes, ouragans, tsunamis, courants, ...), la malchance, les pirates, les cargaisons explosives, les navigateurs incompétents et d'autres causes naturelles ou humaines...

Les autres :


On parle d’anomalies magnétiques qui affolent les boussoles, arrêtent les horloges et font disparaître des objets (car aucun corps ni épaves n'ont été retrouvés !!!)
Mais aussi de flatulences océaniques (du méthane venu des fonds marins), en ces endroits, se trouve un orifice de sortie d’un sous-produit de la compression terrestre, c’est-à-dire un sous-produit de la gravité, en provenance du centre de la Terre. C’est un évent, duquel par périodes il s’échappe à flot des particules subatomiques inconnues de l’homme, et malheur à l’être humain ou au poisson qui se trouve sur leur passage.

Source : http://actuparanormal.oldiblog.com/?page=articles&rub=10795
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le triangle des bermudes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Triangle Maudit ou triangle des Bermudes
» Anomalies espace-temps, triangle des Bermudes
» Le triangle des Bermudes
» [Discussion] Le Triangle des Bermudes
» La mer du Diable: un triangle des Bermudes asiatique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Culture-Paranormal :: Thème Paranormal :: Divers-
Sauter vers: